Préface – La Croisée des Âmes

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir la préface de La Croisée des Âmes.
Elle a été écrite par Westley Diguet, auteur (entre autres !) de la saga Les Mémoires du Dernier Cycle. Au passage, n’oubliez pas d’aller visiter son site

« La Croisée des Âmes » d’Ophélie Pemmarty est un roman que j’ai personnellement du mal à classer. Pour moi, c’est un divin mélange de plusieurs genres parmi lesquels les plus représentés pourraient bien être le fantastique, la romance et l’œuvre historique.
Ce roman retrace la passionnante valse de deux âmes. Deux âmes-sœurs. Celles de Daphnée et Benoît. À travers un voyage entre Rome, 273 avant Jésus-Christ et Paris, 2009, c’est une danse effrénée que nous font vivre ces deux entités célestes.
Ce roman, bien que historiquement riche et recherché, n’est pourtant pas un simple roman historique. Bien que passionnellement romancé, il n’est pas non plus une romance comme on peut en trouver beaucoup.
« La Croisée des Âmes » est une quête, un combat, un espoir. Une vestale condamnée à être enterrée vivante et son amant qui se suicide sur le tombeau de son aimée. L’espoir que leur amour renaisse un jour, peu importe le lieu et l’époque. Deux inconnus qui se retrouvent, deux millénaires plus tard et qui découvrent que l’amour est toujours là, quelque part en eux.
Ce flou artistique dans lequel nous plonge l’auteure, nous empêchant de distinguer les limites des genres, est pour moi, l’une de ses plus belles victoires. Peu importe que l’on aime la romance, l’Histoire, le policier, la science, l’art, la religion, le mysticisme : la Croisée des Âmes offre tout cela et bien plus encore.
Le récit est incroyablement bien mené. Ophélie propose un voyage tantôt dans les rues parisiennes de notre époque, tantôt dans la Rome précédant la naissance du Christ. Ce roman s’inscrit pleinement dans une dynamique romantique qui parvient sans peine à nous tirer des larmes dès le premier chapitre. La plume sensible et très à fleur de peau de l’auteure nous transporte dans un maelstrom de sensations, d’émotions et de passion qu’il est tout simplement impossible d’en stopper la lecture.
Il n’est pas difficile de me croire sur parole lorsque l’on sait qu’Ophélie Pemmarty est une poète dans l’âme. Pas un seul mot ne semble mal placé, pas une seule hésitation dans son rythme ou bien dans la psychologie de ses personnages.
Je suis ressorti de cette lecture meurtri et émerveillé par ce voyage incroyable que je venais de vivre. Ce roman est bien plus qu’une lecture, il s’agit-là d’un conte chimérique mené tambour battant loin, très loin de la rationalité.
Le roman d’Ophélie Pemmarty est donc parvenu, au-delà de toutes espérances, à me faire croire en l’âme-sœur et en une notion romantique du Destin. L’amour intemporel, j’y crois désormais.
« La Croisée des Âmes » est un roman destiné à chacun de vous, sans frontière des genres. Laissez-vous emporter dans les temples vestales et tentez de maintenir le feu sacré… de l’amour.

Alors… ça vous donne envie de le lire ?! 😉

Publicités

Une réflexion sur “Préface – La Croisée des Âmes

  1. oui très ! Et j’avais déjà envie avant ^^ je me le prendrai de toute façon, mais pas pour tout de suite, trop grande pal :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s